19 novembre 2004

Humour salace, je suis désolée mais j'en ai besoin là

Prenez un des Triplés, rajoutez-lui une quarantaine d'années, un peu de moustache, et vous obtiendrez ma prof d'Espagnol.
Petite barrette du côté gauche retenant "THE mèche rebelle" de la coupe au carré bien raide, lunettes à verres aussi épais que celui des bouteilles de Perrier, et vêtements d'une parfaite petite bourge super catho.
Anti avortement bien sûr, car comme tout le monde le sait, "un embryon de trois mois pleure quand on le tue" (oui oui elle nous a dit ça un beau matin d'hiver en Echanges) , et anti peine de mort car "Dieu seul a le droit de vie ou de mort sur un être humain". Ajoutez à celà le fait qu'elle adore Mère Nature, c'est pour cette raison qu'elle ne s'épile pas les jambes: quelle magnifique vision que celle de ses longs poils qui dépassent de ses collants en contre-jour! Pauvre mari...il doit avoir l'impression de se fourrer un gorille.
Or, son manque de sensualité est tel que Madame Touche-Pipi en arrive à se tripoter en live devant nous.
En plein cours elle glisse discrètement sa main dans sa jupe en continuant de nous parler, comme si de rien n'était. Elle la balade ensuite sous son pull, l'air profondément inspiré. L'on voit alors un sourire sur le visage de chaque élève, parfois l'une d'entre elles pouffe (hum hum pas moi bien sûr..). La prof ne comprends jamais pourquoi nous nous marrons, et la plupart du temps elle se touche de plus belle.

J'en conclus que:
_soit cette femme est en manque chronique de sexe ;
_soit elle a une population animale très fournie au niveau de l'entrejambe.

 

Posté par skena à 17:35 - - Commentaires [3] - Permalien [#]


Commentaires sur Humour salace, je suis désolée mais j'en ai besoin là

    seconde hypothèse probable

    Posté par duduche, 19 novembre 2004 à 18:15 | | Répondre
  • ouais j'y songe sérieusement. Ca gratouille ça gratouille....

    Posté par skena, 19 novembre 2004 à 18:19 | | Répondre
  • one coment

    bravo miss skena je te donne le prix nobel de la meilleure description de cette prof d'espagnol.
    un inconnu lisant ce portrait pourrai croire kon se fou de sa gueule , hors moi mm l'ayant eu durant une année entière de ma vie de collègienne je peux vs affirmer de croire cette portraitiste de skena
    voila

    Posté par etiene etiene..., 28 décembre 2004 à 16:08 | | Répondre
Nouveau commentaire